Pages

mardi 20 mai 2014

Les baobabs au bout de mon stylo, Mayotte .

Un vrai plaisir de croquer au stylo. Plus besoin de se débattre avec le pot à eau ou à encre, les pinceaux, la palette d'aquarelle, le chiffon... quand le vent se lève sur la plage.


Prendre le temps de dessiner sur la plage de Moya. Ignorer les cris des enfants au loin qui s'évanouissent dans le vent...




Croquer le baobab sous le regard curieux des makis acrobates...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire